Vedanta : il est temps d'abandonner la mine de Niyamigiri !

Des manifestants se sont rassemblés lors de l'assemblée générale de Vedanta.
Des manifestants se sont rassemblés lors de l’assemblée générale de Vedanta.
© Survival

La compagnie britannique Vedanta Resources a été confrontée aujourd’hui aux slogans des manifestants de Survival et d’autres organisations l’appelant à abandonner son projet minier controversé de Niyamgiri dans l’Etat d’Orissa, en Inde.

Vedanta n’a pas obtenu l’autorisation d’exploiter la mine sur les collines de Niyamgiri où vivent les Dongria Kondh qui sont fermement opposés à ce projet. L’affaire est en train d’être débattue à la Cour Suprême. Au cours de l’assemblée générale qui a eu lieu aujourd’hui, les manifestants à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment ont appelé la compagnie à respecter la position du gouvernement et des Dongria Kondh et à abandonner son projet minier de Niyamgiri.

L’acteur britannique Michael Palin a déploré : ‘Je suis très déçu que la décision du ministère de l’Environnement de geler la mine soit maintenant réexaminée par un tribunal. Vedanta doit abandonner une fois pour toutes ce projet mal conçu et respecter les droits des Dongria Kondh’.

Les sympathisants de Survival appellent Vedanta à abandonner son projet minier en Inde.

Les sympathisants de Survival appellent Vedanta à abandonner son projet minier en Inde.
© Survival

Plusieurs actionnaires ont retiré leur capital de Vedanta – en tout plus de 40 millions de dollars – en signe de protestation contre le projet minier et les atteintes aux droits de l’homme et à l’environnement commises par la compagnie. Aviva Investors, responsable des actifs de la compagnie, a annoncé avant l’assemblée qu’elle ne soutiendrait aucune résolution majeure en raison de son comportement.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : ‘Lorsque des actionnaires retirent leur capital, exprimant ainsi clairement leur désaccord avec le comportement de la compagnie, il est temps que celle-ci reconsidère sa politique. Vedanta devrait respecter le ’non’ catégorique du gouvernement indien et abandonner définitivement son projet minier : cela devrait probablement suffire à estomper son triste record en matière de violation des droits de l’homme’.

Télécharger la vidéo de la manifestation en MPEG4 ou Quicktime

Télécharger les photos en haute définition de la manifestation

Des manifestants se sont rassemblés lors de l'assemblée générale de Vedanta.

Des manifestants se sont rassemblés lors de l’assemblée générale de Vedanta.
© Survival

Les sympathisants de Survival appellent Vedanta à abandonner son projet minier en Inde.

Les sympathisants de Survival appellent Vedanta à abandonner son projet minier en Inde.
© Survival

Des manifestants se sont rassemblés lors de l'assemblée générale de Vedanta.

Des manifestants se sont rassemblés lors de l’assemblée générale de Vedanta.
© M. Cowan/Survival

Des manifestants se sont rassemblés lors de l'assemblée générale de Vedanta.

Des manifestants se sont rassemblés lors de l’assemblée générale de Vedanta.
© M. Cowan/Survival

Des manifestants se sont rassemblés lors de l'assemblée générale de Vedanta.

Des manifestants se sont rassemblés lors de l’assemblée générale de Vedanta.
© M. Cowan/Survival

Des manifestants se sont rassemblés lors de l'assemblée générale de Vedanta.

Des manifestants se sont rassemblés lors de l’assemblée générale de Vedanta.
© M. Cowan/Survival

Des manifestants se sont rassemblés lors de l'assemblée générale de Vedanta.

Des manifestants se sont rassemblés lors de l’assemblée générale de Vedanta.
© M. Cowan/Survival