Un témoin admet que le gouvernement agit illégalement

Un témoin, fonctionnaire du gouvernement, a admis que son département avait cessé d'accorder aux Bushmen des permis de chasse dans la Réserve du Kalahari alors qu'aucune loi ne le permettait.

Joseph Malthare, l'ancien directeur du Département de la faune et la flore, a affirmé que son service avait cessé de délivrer les permis à la suite d'une décision prise par le gouvernement central en 2001. Pourtant, selon la législation nationale, seul le Parlement a autorité en la matière.

Cette question est importante car le mode de vie des Bushmen vivant dans la Réserve repose sur la chasse. Depuis que le Département de la faune et la flore leur refuse des permis de chasse, la faim gagne de nombreux Bushmen et certains d'entre eux ont été arrêtés pour avoir chassé illégalement.