Troupes supplémentaires en Papouasie

15 000 soldats supplémentaires sont sur le point d'être mutés en Papouasie, portant à 50 000 le nombre de militaires présents dans la province. Le renforcement de la présence des militaires fait craindre une recrudescence de la persécution des peuples papous.

Depuis l'annexion de la Papouasie par l'Indonésie en 1963, environ 100 000 Papous ont été tués. L'armée indonésienne se rendant coupable de violences, de destructions et d'intimidation, la venue de soldats supplémentaires ne peut que faire empirer la situation.