Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le Août 31, 2009 et pourrait contenir des termes obsolètes.

Le procureur en charge du procès des Bushmen a justifié l'expulsion de ces derniers en arguant « [qu']il avait été décidé que les habitants devaient rester dans des zones où ils seraient protégés du gibier ».

Le procès est maintenant ajourné jusqu'à la semaine prochaine où doit comparaître le premier des trente témoins cités par la défense.

Partager

  • Facebook
  • WhatsApp
  • Copy