Cette page a été mise à jour pour la dernière fois le Août 15, 2018 et pourrait contenir des termes obsolètes.

Dans l'Etat indien d'Orissa, les membres d'une tribu bloquent une route principale pour protester contre le massacre de douze des leurs.

Le 2 janvier, à Kalinganagar, la police a ouvert le feu sur la foule, principalement des membres de la tribu Ho, qui manifestait contre le projet d'installation d'une usine sidérurgique sur leur territoire. Des milliers d'autochtones d'Orissa ont déjà été spoliés de leurs terres pour faire place à des projets industriels. Ce massacre visait les opposants à cette nouvelle vague de projets miniers et sidérurgiques.

Des témoins ont rapporté que les mains de cinq cadavres restitués par la police avaient été coupées.

Sonia Gandhi, présidente du parti du Congrès actuellement au pouvoir, est attendue  aujourd'hui à Kalinganagar.

Partager

  • Facebook
  • WhatsApp
  • Copy