Une double victoire des Indiens sur les compagnies pétrolières

Une compagnie pétrolière chinoise, SAPET, prospectant dans le sud-est de l’Amazonie péruvienne a annoncé qu’elle ne pénétrerait pas sur le territoire d’Indiens isolés.

On pense qu’il s’agit d’Indiens appartenant au groupe piro dont le nombre est estimé à environ 600, mais on sait peu de choses sur eux. En raison de leur isolement, ils sont très vulnérables aux maladies et le contact avec le monde extérieur peut leur être fatal.

La décision de la compagnie chinoise survient alors que les Indiens achuar du nord de l’Amazonie péruvienne viennent de remporter une victoire historique contre une compagnie pétrolière argentine, PlusPetrol, après avoir organisé un blocus pendant près de deux semaines.

Plus de 800 Achuar ont bloqué le chantier de PlusPetrol, le plus important du pays, pour protester contre les dégâts environnementaux causés à leur territoire par l’exploitation pétrolière. Le blocus a été levé après un accord conclu entre la compagnie et les Indiens. Cet accord prévoit notamment des engagements sur le plan environnemental, des royalties sur la production pétrolière et l’assurance qu’aucune exploitation n’aura lieu sur leur territoire.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : « Il s’agit d’une grande victoire pour les peuples indigènes. L’opinion publique ne tolèrera plus les compagnies qui dénient sans scrupule les droits des peuples indigènes. Je constate avec satisfaction que même des compagnies pétrolières opérant dans des lieux reculés sont arrivées à cette conclusion ».

Pour plus d’informations
Magali Rubino 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]