Des anthropologues rejettent les termes "âge de pierre" ou "primitifs"

L’association anglaise d’anthropologues (ASA) a condamné l’emploi de termes tels qu’"âge de pierre" ou "primitifs" pour décrire les peuples indigènes contemporains.

Cette prise de position fait suite aux propos controversés tenus sur la BBC par la baronne Jenny Tonge, la pairesse libérale-démocrate qui avait qualifié les Bushmen du désert du Kalahari de "primitifs" vivant "à l’âge de pierre".

L’ASA rejoint la longue liste de sympathisants à la campagne de Survival International visant à bannir le racisme dans les médias et l’emploi de termes tels que "primitifs", "âge de pierre", ou "sauvages" pour décrire les peuples indigènes. D’éminents journalistes britanniques comme John Simpson, John Pilger et George Monbiot soutiennent également cette campagne.

"Tous les anthropologues conviendront que l’emploi négatif des termes "primitifs" et "‘âge de pierre" pour décrire [les peuples indigènes] a de graves répercussions sur leurs vies. Les gouvernements et autres groupes sociaux… ont longtemps exploité de telles opinions pour priver ces peuples de leurs territoires et de leurs ressources", peut-on lire dans la déclaration de l’ASA.

Stephen Corry, directeur de Survival International, a déclaré aujourd’hui : " La prise de position de l’ASA constitue un immense soutien à notre campagne. Les journalistes et les rédactions doivent comprendre que l’emploi de tels termes contribue directement à la détresse des peuples indigènes du monde entier ".


Cliquez ici pour en savoir plus sur cette campagne.

Pour plus d’informations
Magali Rubino 00 33 (0)1 42 41 44 10
[email protected]