Un Indien assassiné dans une embuscade militaire

Le 16 décembre dernier, à quatre heures du matin, Edwin Legarda Vasquez est tombé dans une embuscade tendue par des soldats de l’armée colombienne sur une route isolée dans une région rurale du sud de la Colombie.

Vasquez a reçu une balle en pleine poitrine et a tenté de s'échapper en parcourant 800 mètres sur la route avant de mourir. Au moment de l'attaque, il était en train de conduire un véhicule appartenant à l'organisation indigène CRIC (Conseil régional des Indiens du Cauca). L'épouse de Vasquez, Aida Marina Quilcue, est l’un des plus importants leaders du CRIC.

La mort de Vasquez est la dernière d'une longue série d'assassinats d'Indiens perpétrés par les autorités colombiennes ces dernières années. Ces assassinats suscitent l’indignation de l’opinion qui appelle à juger le président colombien Alvaro Uribe pour génocide devant la Cour pénale internationale.