Les peuples indigènes du monde entier appellent à la ratification de la Convention 169

Lors de la conférence internationale sur l'industrie extractive et les peuples indigènes, cent représentants indigènes du monde entier ont signé une déclaration appelant les Etats à ratifier la Convention 169 de l'Organisation Internationale du Travail (OIT) – seule législation internationale contraignante garantissant les droits des peuples indigènes.

Ce document, dit 'déclaration de Manila', recense les problèmes que causent les compagnies minières et autres industries extractives aux peuples indigènes et demande à ce que des mesures soient prises rapidement.

La déclaration appelle tous les pays à ratifier la Convention 169 et exhorte les compagnies multinationales à en respecter les clauses. Jusqu'à présent, seuls 20 pays ont ratifié la Convention.  

La déclaration stipule également que "les projets d'extraction industrielle ne doivent pas primer sur nos droits territoriaux."

Télécharger la déclaration de Manila
(en anglais)