Le procès des Bushmen reprend aujourd'hui

Le procès que les Bushmen intentent au gouvernement du Botswana reprend le 8 août après un ajournement de sept semaines. Les Bushmen revendiquent le droit de pouvoir retourner sur leur terre dans la Réserve du Kalahari et d'y pratiquer librement la chasse et la cueillette.

Avant l'ajournement du procès en juin dernier, un témoin cité par le gouvernement a admis qu'il n'y avait aucune preuve que les Bushmen vivant dans la Réserve y chassaient au moyen de fusils et de véhicules et qu'ils dépassaient leur quota de gibier. Un autre témoin cité par le gouvernement a admis qu'une proposition d'approvisionner en eau sans frais les Bushmen de la Réserve avait été écartée par les autorités. Le gouvernement prétend pourtant avoir expulsé les Bushmen du Kalahari parce qu'ils dépassaient leur quota de gibier en chassant avec des armes à feu et des véhicules et que leur fournir de l'eau était ‘trop coûteux'. 

Le procès se déroule devant la Haute Cour du Botswana de Lobatse. Les Bushmen se sont tournés vers les tribunaux en avril 2002, les expulsions ayant eu lieu en février de la même année, mais l'affaire avait été rejetée sur un détail. Les Bushmen ont fait appel et ont gagné le droit de voir l'affaire entendue. Le procès qui a débuté en juillet 2004 a connu depuis de nombreuses interruptions.